En Marche vers l'unité du peuple contre son oppresseur

Un combat collectif pour défendre nos libertés individuelles

Mr Christophe Chalencon Président d’honneur d’Evolution citoyenne et Mr David Schuler Président de la Fédération Mondiale des Insurgés et la volonté ardente des Françaises et des Français, de sortir de la situation gravissime dans laquelle se trouve actuellement notre Pays , le Gouvernement de Coalition Populaire a été activé et n’a pas d’autre raison d’être que la lutte collective pour reconquérir nos libertés individuelles et sortir de cette crise sanitaire inacceptable. 

Notre Pays est tombé sous un régime dictatorial qui ne respecte plus les valeurs de notre Pays, salit la mémoire du Général De Gaulle ainsi que tous les résistants et soldats tombés lors de la deuxième guerre mondiale. Ces valeureux guerrier qui ont combattu le régime Nazi pour nous donner la chance d’être libre.

Cette mission de combat ne doit se faire que collectivement. Ce n’est, en effet, qu’en regroupant toutes ses forces autour des aspirations quasi unanimes de la Nation, que la France retrouvera son équilibre moral et social et redonnera au monde l’image de sa grandeur et la preuve de son unité.


Dans ce cadre, des représentants d’organisations et de mouvements de toutes sensibilités confondues, s’unissent au sein du Gouvernement de la Coalition Populaire sur le programme suivant, qui comporte à la fois un plan d’action contre cette dictature et les mesures destinées à instaurer, dès la libération du peuple, un ordre social plus juste et remettre les valeurs humaines au centre de nos décisions.

 

Face à la destruction physique et humanitaire de la Nation que l’oppresseur macronien poursuit avec l’aide de femmes et d’hommes complices de mesures inacceptables et de comportements anti démocratique.

 Ainsi que : 

Des mesures inefficaces et irresponsables prises face à cette pandémie.

 La mise en place d’un Régime répressif et liberticide qui n’est plus en accord avec les valeurs de notre République. 

La mise en place d’une vaccination obligatoire.

 Le pillage de notre économie, par la suppression de toute production utile aux Français, par le massacre organisé de l’emploi, par la mise en isolement de plusieurs centaines milliers de français, par la mise à mort de notre culture. 

Le temps est venu de délivrer la patrie, en collaborant étroitement aux opérations à venir de tous les opposants et groupes de résistances. 

Mais également de hâter cette libération, d’abréger les souffrances de notre peuple, de sauver l’avenir de la France en intensifiant sans cesse et par tous les moyens la lutte contre cette dictature et ses agents, commencée depuis des décennies. 

Devant le constat de l’abandon et de la trahison de l’ensemble des partis politiques, seule l’organisation, et l’intensification de la lutte menée par des organisations constituées, par les masses, pourra être réalisée l’union véritable de toutes les forces patriotiques et des hommes et des femmes courageux pour la réalisation de la libération nationale inséparable. 

En conséquence, pour mobiliser les ressources immenses d’énergie du peuple français, pour les diriger vers l’action salvatrice dans l’union de toutes les volontés, le Gouvernement de la Coalition Populaire décide : 

D’inviter les responsables des mouvements déjà existants à former des comités de villes et de villages, d’entreprises, par la coordination des organisations qui existent actuellement, par la formation de comités, là où rien n’existe encore et à enrôler les patriotes non organisés. 

Tous ces comités seront rattachés sous la direction des comités départementaux du GCP (Gouvernement de la Coalition Populaire). Ils seront en relation permanente avec des référents locaux qui leur transmettront, comme directives, la plate-forme d’action et la ligne politique déterminée par le Gouvernement de la Coalition Populaire. 

Le but des ces comités sera, à l’échelon communal, local et territorial, de faire participer de façon effective tous les Français à la lutte contre l’oppresseur macronien et contre ses agents collaborationnistes, aussi bien par la solidarité et l’assistance active à l’égard des patriotes sous l’impulsion et le soutien donnés aux revendications vitales de notre peuple. 

Par dessus tout, leur tâche essentielle sera de mobiliser et de préparer les Français, qu’ils auront su fédérer, à la lutte pour le retour des libertés. Ces comités devront, selon les circonstances et en se conformant aux instructions données par les Gouvernement de la Coalition Populaire, appuyer et guider toutes les actions menées par les Français contre toutes les formes d’oppression et d’exploitation imposées par l’oppresseur.

1) Promouvoir la lutte contre l’oppresseur et rassembler les réfractaires dans le but d’augmenter le potentiel humain, lors d’actions de contestations ; 

2) Identifier les agents collaborationnistes, ainsi que les mouchards et les traîtres ; 

3) Développer la cohésion de groupe en vue de résister à la répression de l’oppresseur ; 

4) Développer, d’une part, la solidarité envers les réprimés ; d’autre part, la solidarité envers les familles de toutes les victimes de la terreur macronienne ; 

5) Combattre pour la vie et la santé des Français par une lutte quotidienne et incessante, alimentée par des pétitions, des manifestations ,des grèves, des blocages et des actions orientées , afin d’obtenir gain de cause ;

 6) Mener la lutte contre la mise à mort de nos commerçants, nos agriculteurs et nos artisans en freinant l’approvisionnement des matières premières et en bloquant les installations industrielles et commerciales produisant pour le compte de l’oppresseur.

 1) Transmettre les recommandations sur les cibles potentielles aux comités locaux ; 

2) Remonter les besoins humains et techniques des comités locaux ; 

3) Organiser de façon rationnelle la lutte suivant un plan établi avec l’autorité nationale et à l’échelon régional, départemental ou local, pour obtenir le maximum d’efficacité ; 

4) Coordonner l’action militante avec l’action de résistance des forces vives de la nation, en proposant aux organisations régionales des équipes d’hommes pour protéger les manifestations patriotiques et les mouvements revendicatifs, contre l’application des ordres barbares de l’oppresseur.

 Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but qui est la libération rapide du Pays et le nettoyage de notre gouvernance de toutes corruptions, les représentants des mouvements, groupements, avec ou sans tendances politiques, groupés au sein du Gouvernement de la Coalition Populaire proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :

 1) Afin d’établir un Gouvernement de Transition pour une durée de 12 mois formé par les compétences pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation, rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle ; 

2) Afin de veiller aux condamnations des traîtres et à l’éviction dans le domaine de l’administration et de la vie professionnelle, de tous ceux qui auront pactisé avec l’oppresseur ou qui se seront associés activement à l’oppression du peuple français et au delà ;

 3) Afin d’exiger la confiscation des biens des traîtres et des corrompus, 

4) Afin d’assurer : 

– l’établissement de la sociocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par la mise en place d’un nouvel appareil démocratique ; – la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ; 

– la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat, des puissances d’argent et des influences étrangères ; 

– la liberté d’association, de réunion et de manifestation ; – l’inviolabilité du domicile et le secret de la correspondance ; 

– le respect de la personne humaine ; – l’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ; A l’issue de cette période de 12 mois le gouvernement de coalition populaire vous proposera un référendum national pour vous donner la possibilité de voter votre choix de méthode de gouvernance…